Réflexions

Publié le par Ysia

Tanzanian Figures

Tanzanian Figures

Je ne sais pas pourquoi l’article Révolution cognitive écrit en novembre 2016 continue d'être l’un des plus consultés. J’imagine que c’est parce qu’il fait référence à l’auteur Yuval Noah Harari. J’espère toutefois qu’il ne tient pas sa popularité pour les quelques mots en citation sur les prédictions d’Harari quant à la destinée de l'humanité.

 

La lignée des hominidés dont font partie les Homo Sapiens s’inscrit dans le temps, dans le cadre d’une histoire de la planète, du système solaire, de la galaxie et de l’univers. Le temps lui continue.

 

Tout au moins c’est ce que je retiens, qu’il est fascinant de penser que nous sommes chacun le réceptacle d’une histoire physique, génétique, universelle dans l’enclos de nos cerveaux, de nos veines et de nos chairs périssables.

 

Quant à l’avenir de l’Homo Sapiens, un article sur le site hominides.com s’est penché sur la question. “Décrire l’homme du futur revient à faire le portrait robot d'une personne que l'on n'a jamais vue ou qui n'existera tout simplement jamais... du moins pas comme nous l’imaginons.” On a souvent tendance à imaginer ce qui n’existe pas à l’image de ce qui existe déjà.

 

Acteurs de cette histoire en mouvement, nous voudrions tous savoir si les mutations génétiques dont l’Homo Sapiens est actuellement l’objet vont en s’accélérant durant cette époque de l’Anthropocène et si cet Homo Sapiens gagne en ‘sagesse’ avec le temps.

Publié dans Génétique, Cheminement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) A bientôt.
Répondre