Argile Fragile

Publié le par Ysia

Définir une liberté nouvelle de soi, des autres.  De l'excentrisme à l'altérité dans une prise de conscience contextuelle. Humilité... Force cosmique qui se manifeste sous la forme d'une figure pas si éphémère !

 

A la recherche d'une représentation ethnographique... L'argile non cuite est l'art des pauvres. Il est marginalisé à notre époque moderne. Comment produire une sculpture d'argile crue, par essence extrêmement friable et pouvant se désintégrer rapidement sous l'effet de l'humidité ? L'argile - la terre crue - était pourtant utilisée dans les temps anciens pour former l'image des divinités.

 

En Inde, en Chine au Japon ou en Amérique se retrouvent les traces de ces premiers vestiges, de cette divinité de la terre, souvenir de la culture Hongshan 紅山 des sites néolithiques de 东山嘴 et de 牛河梁 et des centres cérémoniaux, plates-formes de sacrifice à la terre-mère, référence à Houtu 后土, ancêtre mythifié.

La pratique s'est par la suite répandue avec le bouddhisme de Gandhara aux grottes de Jintasi 金塔寺à Todaiji 東大寺.

Quel est le cycle de vie de ces divinités de la terre matriarcale, ancestrale, millénaire et transcontinentale ?

Four views (a self, a being, a living soul, a person based on Edward Conze's translation of the Diamond Sutra)

Four views (a self, a being, a living soul, a person based on Edward Conze's translation of the Diamond Sutra)

Publié dans Art et Préhistoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article