Edward Osborne Wilson

Publié le par Ysia

La totalité de la vie, mieux connue sous le nom de « biosphère » des scientifiques et sous la dénomination de « création » des théologiens, est une membrane d’organismes enveloppant la Terre si ténue qu’elle ne peut être vue d’une navette spatiale et pourtant si complexe intérieurement que la plupart des espèces la composant y demeure inconnue.

The future of life, Edward O. Wilson, p.3, New York, 2002

Contemplant la totalité de la vie, le poète s’interroge : « Mais qui sont les enfants de Gaïa ? »

L’écologiste lui répond : « Ce sont les espèces. Il nous faut apprendre à connaître le rôle de chacune dans leur totalité afin de mener une gestion avisée de la Terre. »

Le systématicien ajoute : « Mais alors, de combien d’espèces parlons-nous ? Où sont-elles dans le monde ? Quelle est leur famille génétique ? »

The future of life, Edward O. Wilson, New York, 2002, p. 12

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article