Serment du traducteur

Publié le par Ysia

Huit règles gouvernent la conduite des traducteurs de textes bouddhiques :

  1. Un traducteur doit se libérer de toute motivation qui le pousserait à rechercher gloire et célébrité
  2. Un traducteur doit se garder de toute arrogance et de vanité
  3. Un traducteur s’abstient de se vanter et de dénigrer autrui
  4. Un traducteur ne doit pas s’établir comme le garant de l’exactitude et empêcher les autres dans leur travail par son esprit critique
  5. Un traducteur doit adopter l’esprit du bouddha comme le sien.
  6. Un traducteur doit se servir de la sagesse que détient l’œil du Dharma perçant pour définir les principes véritables
  7. Un traducteur doit invoquer les êtres vertueux des dix directions pour qu’ils marquent de leur sceau ses traductions
  8. Un traducteur doit entreprendre de propager l’enseignement bouddhique par la publication de ses traductions une fois certifiées des œuvres bouddhiques (BuddhaNet)

Publié dans Bouddhisme Zen

Commenter cet article