Section 2.7

Publié le par Ysia

Bénarès

 

S. Le bouddha déclara: Bien, bien Subhūti (1) ! Comme tu le dis, leur pensée ne me quittant pas, moi, l'être Vérité, guide bien les êtres qui aspirent à la voie.

C. C’est le bouddha qui loue Subhūti pour avoir saisi sa pensée et en avoir compris le sens.

 

(1) sādhu. Ayant entendu l’éloge  et l’interrogation de Subhūti, le bouddha approuve pour trois raisons : 1. Le moment est bien choisi pour que Subhūti pose ces questions, 2. Il est bon de s’informer sur la manière d’être et de se conduire des bodhisattvas, 3. Le respect et l’estime de la loi sont une chose louable (Jizang).

 

Publié dans Bouddhisme Zen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article