Hildegarde de Bingen (1098-1179)

Publié le par Ysia

Qu’est-ce qui fait tourner la roue ornée des sept figures animales que sont le léopard, le loup, le lion, l’ours, le cerf, le crabe (ou homard), le serpent et l’agneau ? Relation entre macrocosme et microcosme…

 

Roue-cosmique.jpg

 

Man and Universe, De Operatione Dei, Vision, p.44-45, Mathew Fox, Penguin Group, 1995

... le visage barbu du Père, qui mord sur la bordure supérieure de l’image et domine le visage glabre et écarlate du Fils, lequel tient dans ses bras, rouges eux aussi, le disque parfaitement circulaire du cosmos. La main gauche du Fils (au Sud) tient un phylactère qui traverse la bordure de l’image. Tout en bas de celle-ci, en dessous du cosmos, dépassent les pieds rouges et la frange de la robe blanche du Père. Le cosmos n’a donc pas la forme ovoïde ..., mais plus classiquement celle d’un cercle. Pour le reste, on retrouve les mêmes zones concentriques, mais au nombre de « six » (et non de cinq), de l’extérieur vers l’intérieur ; dans chacune se retrouvent aussi des groupes de vents, qui sont représentés ici sous la forme de têtes d’animaux (léopard, loup, lion, ours) et non d’humains,...

http://imagesrevues.revues.org/874

Dans la rotondité de la tête humaine, c’est la rotondité du firmament que l’on retrouve. Les dimensions justes et rigoureuses du firmament correspondent aux mêmes dimensions de la tête de l’homme.

Le Livre des œuvres divines, présenté et traduit par Bernard Gorceix, Paris, Albin Michel, 1982, p. 77.

Publié dans Art et mysticisme

Commenter cet article