Avoir une pleine compréhension de la vie

Publié le par Ysia

 

L’historien de l’art chinois Zhang Yanyuan 张彦远 , auteur  de l’ouvrage Mémoires sur les célèbres peintures des générations successives 历代名画记, fut le premier, au temps de la dynastie Tang (618-907),  à affirmer qu’il fut un temps en Chine où le langage écrit et la représentation graphique étaient une et même chose. Alors advint la séparation entre les deux.

 

A  l’aspect religieux des symboles, il faut ajouter le rôle de repères géographiques, sorte de langage codifié des populations nomades entre elles. C'est dans le but de démarquer un territoire encadré de montagnes que les populations nomades non-chinoises auraient tracé des représentations symboliques sur la roche, notamment au site des monts Yin en Mongolie intérieure, dont certaines, d'une essence abstraite et spirituelle, sont évocatrices des motifs de l'art décoratif ancien chinois de la civilisation néolithique Liangzhu. Autre région riche en peintures rupestres est le sud-ouest de la Chine, notamment le Yunnan où  vécut l'ancien groupe ethnique du Royaume Shan, cependant sédentaire.

 

Taotie 

 

On reconnaît que la fonction rituelle et  la fonction de bornage du paysage ne sont pas incompatibles. Monts et vaux, mers et terres, en tant qu’entités à la fois sociales et culturelles, sont sujets à l’objectivation des Anciens qui associent à chacun de ces repères divinités et esprits. Et que l'on retrouve, sur la roche, trace de ce culte du soleil auquel l'étude japonaise sur les motifs anciens d'animaux et de divinités 神与兽的纹样学 (Editions San-Lian, 2009), citée dans l'article du 10 janvier, fait référence.

 

Zhuangzi rapporte certaines croyances et superstitions de la Chine ancienne dont l’art témoigne par les représentations multiples des esprits:


Le réchaud portatif est occupé par l’esprit aux souliers; le fourreau par l’esprit au chignon; dans le fumier à l’intérieur de la porte loge l’esprit Tonnerre. Au bas du recoin nord-est de la maison s’agite l’esprit Grenouille et Lézard; au bas du recoin nord-ouest  l’esprit Lumière qui déborde; sous l’eau, l’esprit Image fuyante, et sur la colline, l’esprit Luxuriance; dans la montagne habite K’ouei, l’esprit à une seule patte; dans la campagne inculte, l’esprit Hésitant; dans la lande, l’esprit Serpentement.face-a-face
(L'Oeuvre complète de Tchouang-tseu, trad. par Liou Kia hway, p.154)  

 

沈有履,灶有髻。戶內之煩壤,雷霆處之;東北方之下者,倍阿、鮭蠪躍之;西北方之下者,則泆陽處之。水有罔象,丘有峷,山有夔,野有彷徨,澤有委蛇

 

 

 

 

* A ne pas manquer le site remarquable de la Fondation Bradshaw sur l'Art rupestre dans le monde et l'article du Professeur Paola Dematté sur le site de Yinshan 阴山, en particulier.

Publié dans Art ancien chinois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article