Donation de Méditation

Publié le par Ysia

La loi des trois dons, c'est le don de soi, de la chose donnée et de l'autre qui reçoit et ainsi comprendre sa peine et l'accepter. Accepter que je n'ai droit à rien sans rien attendre ni escompter. S'il y a bien une chose que j'ai apprise est que je dois m'effacer, oublier mes efforts, le temps, le dévouement, les sentiments et faire abstraction de l'autre quel qu'il soit. M'oublier moi-même et faire abnégation de tout ce qui est moi, mien et l'autre.

La gauchère dans le miroir

Bye bye, Meditation

Bye bye, Meditation

La déesse jadis s'est enfuie dans la lune.

Nous frappons à la porte de la bonzerie suspendue dans les nuages,

Par les plantes grimpantes emprisonnée.

La talentueuse Xuanji ne peut entrer

Alors que Sun Chuo connaît l’éveil.

Qui est le pieux laïc à moitié éveillé ?

C'est celui qui attend après le plus petit des trois Véhicules.

Quand les pieux laïcs offriront-ils un banquet maigre ?

Dans le monde de fraîcheur du mont Wutai,

La verve poétique illusoire est chassée !

 

Les courtisanes arborent des sourires

Tandis que ce jour s’écoule dans la bonzerie de mon pays natal.

Compatissant, tu as laissé quelques beaux vers dont j'ai le chant acclamé.

Sous le frais ombrage des bambous,

Tu séjournes au loin sur le mont Gajasîrsa.

Aux bâtiments couverts de chaume

Pend le lichen d’une beauté ravissante.

Sous la splendeur de la lumière automnale

Poussent les chrysanthèmes au pied de la clôture de bambous.

L'esprit vagabond transmet la méditation illusoire. (Le dévouement du marchand, trad. par Catherine Toulsaly, 2008)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article