L'agent et le patient

Publié le par Ysia

L'agent et le patient

道常無爲而無不爲

La voie n’agit pas et pourtant il n’y a rien dont elle ne soit l’agent (Laozi, section 37)

Ce sont ces paroles qui me reviennent pour expliquer 心有能所 dans 修行人心有能所。不名善法。能所心不滅。Il y a l'agent - ce qui agit - et ce qui subit l'action. L'actif et le passif. Le faire et l'être. Par exemple,

  • Les sens du toucher et de l'odorat sont essentiels mais l'air est l'agent de transmission.
  • S'agissant de la conscience et du cerveau, quel est l'agent? qu'est-ce qui subit l'action? Le cerveau, en tant que récepteur d’émissions, est l'agent.
  • Le fait que les choses vues le soient par soi, ce soi devient l’agent. Et ces choses vues deviennent le patient. Ce sont, en fait les deux manifestations de la nature véritable.

Le Livre des Récompenses et des Peines: “ Aucune porte ne s’ouvre sur le malheur ni sur le bonheur. C’est l’homme qui en est l’agent!
《太上感应篇》:“祸福无门,惟人自召”

A la section 3.5, j'écrivais :

心有能所 rappelle ce que dit Descartes :

De plus, il se rencontre en moi une certaine faculté passive de sentir, c'est-à-dire de recevoir et de connaître les idées des choses sensibles ; mais elle me serait inutile, et je ne m'en pourrais aucunement servir, s'il n'y avait en moi, ou en autrui, une autre faculté active, capable de former et produire ces idées.

Sixième Méditation

Le concept philosophique d’agentivité traduit un éventail illimité de possibilités entre les rôles d’agents et de patients, le potentiel et l’actuel, sujets ou objets et introduit un point fondamental sur la réalité objective des choses. C’est la conception universelle de causalité :

Être cause, [c'est] (...) accomplir les possibilités de l'univers, substituer partout l'actuel au virtuel, conférer à ce qui est déjà toute l'extension dont il est capable et qui lui est possible

Gilson, L’esprit de la philosophie médiévale, 1931, p. 150

Et c’est d’abord dans l’esprit que s’agitent imperceptiblement les forces actives et passives universelles.

 

Publié dans Bouddhisme Zen

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article